Suivez-nous sur Facebook
14/10/2015 | Chroniques

Filmomania XXXI – Spécial Halloween #1 – Kane dans “See No Evil (Le regard du Diable)”

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Filmomania XXX - Chyna (Joanie Laurer) et X-Pac dans "One Night in Chyna"
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
"Bleu Tonnerre", un film avec des lutteurs de la JCW, ayant cartonné à Cannes, est présenté à Montréal ce soir!

Alors qu’approche l’Halloween, je vois des statuts Facebook pompeux de gens qui écrivent qu’ils regarderont un film d’horreur par jour jusqu’au 31 puis écrire des mini-critiques de ceux-ci sur leur mur. Je me suis surpris à regarder ma bibliothèque de films de lutteurs pour constater que je possède, à ce jour, plus d’une dizaine de films d’horreur avec des Superstars de la lutte, tantôt en caméo, tantôt en soutien et tantôt en protagoniste. Octobre sera donc consacré à des films d’horreur de lutteurs. Commençons par un choix intuitif, See No Evil, avec Kane.

Ma pochette DVD québécoise trouvée dans les poubelles.

Ma pochette DVD québécoise trouvée dans les poubelles. Cette version de la pochette power-loi-101 est exclusive d’ailleurs, il semble que je sois le premier à l’uploader sur les zinternets.

vlcsnap-2015-10-13-22h04m32s694

See No Evil est un film d’horreur de 2006 (et oui, déjà pratiquement 10 ans!), faisant partie du trio original de projets du WWE Studio, qui comprenaient le film de Kane, un film d’Austin et un premier vrai film avec John Cena (tous à venir ici bien entendu!). Si vous vous rappelez, à l’époque, beaucoup de place était même laissée à RAW lorsqu’une superstar faisait partie d’un projet cinématographique ou multi-médiatique. Pensez à combien de fois la WWE nous a forcé dans la gorge The Marine avec Cena ou son vidéoclip Bad Man, avec des bande-annonces et les culottes camouflages de John. Ici, ça a été la même chose avec Kane, avec tout le storyline idiot autour de la date de sortie du film, le 19 mai 2006, date à laquelle sa famille adoptive serait morte dans un film. Vous vous souvenez? Chaque fois que quelqu’un parlait du 19 mai, Kane devenait complètement cinglé et invincible… Pièces à conviction :

Je n’ai jamais compris pourquoi il devenait fou de même d’ailleurs. C’était un film et j’imagine qu’on voulait surfer sur le fait que peut-être… peut-être… que Kane était aussi dérangé que son meurtrier psychopathe Jacob Goodnight. Cependant, dans cette optique, je pense que ça rendrait un lieu de travail comme la WWE, déjà précaire et plutôt dangereux dans un contexte kayfabe, en un endroit où il faudrait être complètement idiot pour y travailler, surtout si ton boss donne de l’argent à un dude qui avoue vouloir brûler et torturer les autres employés… Bien sûr, il y a une différence entre quelqu’un qui vous plante un pieux dans la yeule puis vous arrache les yeux avec ses doigts… et un chokeslam sécuritaire sur une surface matelassée, mais je m’égare.

Quand tu penses que t'es tout seul dans une sale de bain publique...

Quand tu penses que t’es tout seul dans une salle de bain publique…

Tu lâches un esti de gros pet...

Tu lâches un esti de gros pet…

Pis finalement t'entends que y'a quelqu'un dans la toilette à côté...

Pis finalement t’entends que y’a quelqu’un dans la toilette à côté…

Allons-y du début. Une demi-seizaine de jeunes (8) délinquants prisonniers sont envoyés dans un hôtel désaffecté de l’après-guerre d’une dizaine d’étages pour faire du ménage afin de le transformer en refuge pour sans-abris. Déjà… non. 50 ans d’abus de la nature, de la pluie, champignons, moisissures et autres parasites, tu nettoies pas ça avec 8 ptits bums en une fin de semaine avec une moppe et un balai. Tu criss ça à terre et tu recommences. Cette fin de semaine de travail leur enlèvera plus d’un mois d’emprisonnement. Cependant, l’hôtel est squatté par Jacob (Kane) depuis qu’il a été atteint d’une balle derrière la tête dans une fusillade chez lui par un policier, le même policier qui accompagne les jeunes délinquants.vlcsnap-2015-10-13-22h25m36s422 vlcsnap-2015-10-13-22h25m53s799vlcsnap-2015-10-13-22h26m47s215 vlcsnap-2015-10-13-22h27m15s910

Pour vrai, tu nettoies pas ça, tu criss ça à terre!

Pour vrai, tu nettoies pas ça, tu criss ça à terre!

Je veux bien croire que c'est pour les itinérants, mais y'a des limites à ce régime libéral!

Je veux bien croire que c’est pour les itinérants, mais y’a des limites à ce régime libéral du 1%!

Fais la vaisselle toi!

Fais la vaisselle toi!

Bien entendu, c’est la frise des clichés, alors que la populasse de jeunes compte un nerd blanc un peu enveloppé, un noir qui cherche de l’argent, un latino sur la drague, un pimp tatoué, une ancienne prostituée, une future prostituée blondasse, une mulâtre parfaite peut-être semi-mexicaine et une végétarienne hippie. Je ne vous ferrai pas de spoilers sur qui meurt, parce que le gros du fun d’un slasher c’est justement de « deviner » jusqu’à la fin qui meurt et qui reste. See No Evil a un assez bon booking pour nous surprendre sur ce chapitre. Un personnage qui nous est sympathique dans le contexte d’un film d’horreur, c’est le guide, notre figure paternelle (ou maternelle) qui nous convainc que tant qu’il/elle est là, tout ira bien. C’est amusant de se retrouver dans ce genre de film sans guide, laissé seul dans un environnement hostile. Ne partez pas en peur, seulement 8% des critiques sont favorables au film et seulement 50% des gens l’ont aimé. Si je traduis le consensus des critiques selon Rotten Tomatoes (Un site de compilations d’appréciation de cinéphiles), See No Evil « est un ramassis de clichés de tous les films du genre, sans profondeur ni élément épeurant, pour une perte de temps quasi-totale. »

C'est l'heure de la prise des présences de clichés:

C’est l’heure de la prise des présences de clichés:

Celle qui a push, le booking de l'héroïsme, la plus belle et la plus forte, qui va surement survivre et qui doit même être en prison pour un motif vaseux et injustifiée

Celle qui a un push, le booking de l’héroïsme, la plus belle et la plus forte, qui va surement survivre et qui doit même être en prison pour un motif vaseux et injustifiée

Assaut grave... elle a probablement défendu un enfant contre un violeur, maudite héroïne!

Assaut grave… elle a probablement défendu un enfant contre un violeur, maudite héroïne!

Tough girl avec un lourd passé pis des tatouages, check!

Tough girl avec un lourd passé pis des tatouages pour lui rappeler, check!

Fille ordinaire dans sa bulle qui préfère être seule, check!

Fille ordinaire dans sa bulle, différente, qui préfère être seule, check!

Blondasse bitch, check.

Blondasse bitch, check. Elle doit avoir piqué un sac à main Gucci.

Pile poil!

Pile poil!

Maintenant seulement les gars.

Maintenant seulement les gars.

Oh! L'alpha de la gang, ça doit être le plus grave des crimes!

Oh! L’alpha de la gang, ça doit être le plus grave des crimes!

Un pimp! Nice...

Un pimp! Nice…

Un latino/mexicain. Je te gage que ça a rapport avec des cochonneries volées...

Un latino/mexicain. Je te gage que ça a rapport avec des cochonneries volées…

...original hein!

YES! …original hein!

Un nerd et un noir... hmmm. Je dirais virus informatique et vol à main armée.

Un nerd et un noir… hmmm. Je dirais respectivement virus informatique et vol à main armée intoxiqué à la marijuana.

Tyson hein... original...

Yup…original…

Esti que je suis écoeuré d'avoir raison!

Esti que je suis écœuré d’avoir raison!

Je l'ai trouvé votre problème, c'est votre producteur exécutif.

Je l’ai trouvé votre problème, c’est votre producteur exécutif.

"Faut que le noir tripe sur l'argent!"

“Mais là faut que le noir tripe sur l’argent!”

 

Je sais je sais, on dirait que je chiale, mais non! C’est un correct film d’horreur. Ça ne fait pas sursauter, ça ne fait pas peur, mais c’est un slasher qui se recommande même au-delà de si oui ou non le public est familier avec Kane. J’ai vu des films bien pires et j’avoue avoir aimé le décor de l’hôtel désaffecté. Et j’admets que ça a fait tellement du bien de regarder ça tout de suite après le film religieux insultant de Sting, car ici, Kane joue un personnage hanté par le besoin de juger les autres selon leurs péchés, comme s’il était le bourreau de Dieu. Et la partie de leur arracher les yeux, c’est parce que les yeux sont le miroir de l’âme, donc en gardant les yeux de ses victimes, c’est comme s’il les gardait prisonniers de son jugement. D’ailleurs, le thème du miroir revient souvent. Un ptit film sur un psychopathe qui se sert de Dieu pour justifier ses cadavres, ça fait du bien et ça nettoie le dommage fait par Revelation Road. Je me sens moins sali.

"J'ai découvert en scrutant "INTERNET" qu'il y avait un trésor ici."

“J’ai découvert en scrutant “INTERNET” qu’il y avait un trésor ici.”

"Dude, ça tombe bien, moi je suis capable de débarrer des portes avec des trombones!"

“Dude, ça tombe bien, moi je suis capable de débarrer des portes avec des trombones!” (Tsé parce que c’est un noir qui fait des vols dans des maisons pis qu’il aime l’argent…)

vlcsnap-2015-10-13-23h15m52s623

"Check!"

“Check!”

"Tu vas quand même pas faire les poches d'un cadavre bleu Tyson?"

“Tu vas quand même pas faire les poches d’un cadavre rendu bleu Tyson?”

"Fo' shizzle ma' nizzle!"

Fo’ shizzle ma’ nizzle!”

"Brooklyn Brooklyn!"

Brooklyn Brooklyn!”

"Check Tyson, je sais que plusieurs de nos amis sont morts, mais les murs sont faits en argent!"

“Check Tyson, je sais que plusieurs de nos amis sont morts, mais les murs sont faits en argent!”

vlcsnap-2015-10-13-23h15m08s747

♫Millions of dollars♪

Millions of dollars

♪ Millions of dollar ♫

Millions of dollars

Oh non... elle fume du pot... c'est fini!

Oh non… elle fume du pot… c’est fini!

La tabarnak!!!!!!

La tabarnak!!!!!!

My god Kane, c'est qui ton dentiste? Isaac Yankem?

My god Kane, c’est qui ton dentiste? Isaac Yankem?

Oh yeah! Double Chokeslam!!!

Oh yeah! Double Chokeslam!!!

See No Evil est réalisé en 2006 par Gregory Dark. La bonne nouvelle c’est que Dark est aussi un réalisateur de films pornos. La mauvaise, c’est qu’il réalise des vidéoclips. Ne vous demandez donc pas pourquoi il n’a pas peur de montrer du gore plutôt juteux sur des corps en gros plans… mais que les plans ne durent jamais plus d’une seconde et demie. C’est plus sanglant et détaillé que les films d’horreur politiquement corrects de l’époque conservatrice mondialisée et moumoune que l’on connaît actuellement et très peu d’effets sont générés par ordinateur… sauf des mouches et une séquence à la fin qui ruine un peu la finale qu’on attendait depuis 84 minutes! Oui, à 84 minutes, pas question de trouver de temps mort. C’est comme un vidéoclip de film de cul de Powerman 5000… sans musique et sans cul.

EXACTEMENT!

EXACTEMENT!

vlcsnap-2015-10-13-22h28m33s100 vlcsnap-2015-10-13-22h28m52s379 vlcsnap-2015-10-13-22h28m57s267

Pour prendre sa douche comme dans un film sans nudité, à la maison, il vous faudra:

Pour prendre sa douche comme dans un film sans nudité, à la maison, il vous faudra:

Toujours faire face à la même direction, de préférence la pomme de douche.

Toujours faire face à la même direction, de préférence la pomme de douche.

Vous lavez EXCLUSIVEMENT le haut du cou, les cheveux et le haut de la poitrine.

Vous laver EXCLUSIVEMENT le haut du cou, les cheveux et le haut de la poitrine.

Ne vous lavez pas les endroits suivants: Sous les bras, la raie, l'équateur, les pieds et aucune de vos crevasses naturelles. L'eau tiède suffira.

Ne vous lavez pas les endroits suivants: Sous les bras, la raie, le triangle de l’équateur, les pieds et aucune de vos crevasses naturelles. L’eau tiède suffira.

Et même si vous êtes seule, quand vous aurez terminé...

Et même si vous êtes seule, quand vous aurez terminé…

Sortez TOUJOURS comme si quelqu'un vous regardait.

Sortez TOUJOURS comme si un inconnu vous regardait.

"As-tu pris ta douche dans un hotel abandonné depuis 50 ans qui croule de coquerelles, de mouches et de mille-pattes?! ARK! T'imagines la marde dans la tank à eau chaude... d'ailleurs, t'avais de l'eau chaude?!"

“As-tu pris ta douche dans un hotel abandonné depuis 50 ans qui croule de coquerelles, de mouches, de rongeurs et de mille-pattes?! ARK! T’imagines la marde dans la tank à eau chaude qui se retrouve dans ta noune?!… d’ailleurs, t’avais de l’eau chaude?!”

J’ai trouvé See No Evil dans une poubelle à mon ancienne job. J’aimais comment ça commençait ma relation avec le film. Au final, agréablement surpris, considérant la qualité incroyablement variable des films du WWE Studio, un comme d’un RAW à l’autre. Il n’empêche qu’avec un budget de 8 millions, le film de Kane a pu amasser 15 millions au box-office domestique, plus 45 millions sur le marché du DVD, DVD que vous pouvez vous procurer ici. Avec des chiffres comme ça, pas étonnant qu’on ait cru possible d’en faire une suite…

"Une suite hein? Cool! Ça veut dire un push à Raw jusqu'à temps que je perde soit contre John Cena ou dans un match pour un championnat."

“Une suite hein? Cool! Ça veut dire un push à Raw jusqu’à temps que je perde soit contre John Cena ou dans un match pour un championnat.”

La semaine prochaine, deuxième spécial horreur/Halloween, je vous promets quelque chose de vraiment, incroyablement fucked up!

Ça risque de ressembler à votre cerveau à la fin du mois d'octobre!

Ça risque de ressembler à votre cerveau à la fin du mois d’octobre!

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Filmomania XXX - Chyna (Joanie Laurer) et X-Pac dans "One Night in Chyna"
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
"Bleu Tonnerre", un film avec des lutteurs de la JCW, ayant cartonné à Cannes, est présenté à Montréal ce soir!