Suivez-nous sur Facebook
27/06/2017 | Chroniques

Entrevue exclusive: Raymond Rougeau, « une joie immense de retourner derrière un micro! »

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Le Poing: Mike Bailey, Pete Dunne, Young Bucks et un gros week-end à la WWE
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Le Poing: Survol de la division féminine avec le MITB et le Mae Young Classic

Pat Laprade

Pat Laprade

Comme l’annonçait le collègue Alain Bérubé dimanche dernier, le duo d’annonceurs francophones Raymond Rougeau et Jean Brassard sont de retour avec la WWE et ce, à compter du 9 juillet pour le PPV Great Balls of Fire qui sera diffusé en direct de Dallas.

Si la nouvelle semble réjouir les amateurs, elle réjouit encore plus l’un des principaux intéressés.

« C’est une joie immense de retourner derrière le micro, a déclaré Raymond Rougeau lors d’une entrevue exclusive avec Lutte.Quebec. Jean et moi avons longtemps travaillé ensemble. Il y a une bonne chimie entre nous, une chimie naturelle. On se complétait bien à l’époque et j’avais bien aimé travaillé avec Jean. »

Ce fut un long processus pour Rougeau, qui a été approché il y a plus d’un an pour ce projet. Mais comme l’expression le dit, tout vient à point à qui sait attendre.

« C’est inespéré, je ne m’y attendais plus. Ce fut une grande surprise lorsque j’ai été contacté par la WWE et je me prépare à ce nouveau défi avec beaucoup d’enthousiasme », explique Rougeau.

Raymond Rougeau est l’un des Québécois ayant le mieux réussi dans le monde de la lutte professionnelle. Il a fait ses débuts dès l’âge de 16 ans pour les As de la Lutte, compagnie qui appartenait à son père Jacques et à son oncle Johnny. Il a par la suite connu beaucoup de succès en équipe avec son frère Jacques dans les années 1980 pour Lutte Internationale, luttant même en trio avec son autre frère Armand. Il a fait ses débuts à la WWE en 1986 avec Jacques, avant d’échanger son maillot pour un micro en 1989. Ayant les deux rôles d’intervieweur et de commentateur, Raymond débuta sa deuxième carrière aux côtés de Guy Hauray, avant de faire équipe avec Jean Brassard en 1994. Mais en 1998, la WWF arrêta de diffuser son produit en français au Québec. Le duo continua de travailler, mais uniquement pour la France, jusqu’à la fin de 1999. Puis, après une pause de plusieurs mois, Rougeau reprenait le micro pour nos cousins Français, cette fois-ci avec Philippe Hartman et ce, jusqu’en février 2002. La WWE a continué à présenter son produit en France. Philippe Chéreau et Christophe Agius y sont présentement les voix officielles, ce dernier travaillant depuis longtemps pour la WWE.

« J’aurais aimé ça partager cette expérience avec les amateurs de lutte du Québec, dit-il. Je vais commencer à en parler dès que je vais y être. Je ne peux pas croire qu’en 2017, avec tout l’avancement technologique, qu’on ne peut laisser le choix aux amateurs de décider dans quelle langue ils peuvent écouter le WWE Network. »

Selon les informations que Lutte.Quebec a pu dénicher, à la télévision, l’anglais sera la seule option. Par contre, lorsqu’on va sur le Network en ligne, sur la page des « Shows », et dans l’onglet « Pay-Per-Views », il y a un menu « WWE (Alternate Audio) ». Dans ce menu, on y retrouve, dans d’autres langues, tous les PPVs depuis janvier 2016. Bien que présentement on n’y retrouve que l’espagnol, l’allemand, le hindi, le russe, le japonais, le mandarin et le portugais, qui ont tous des équipes de commentateurs, il y a fort à parier que le français sera ajouté. Ce qui voudrait dire qu’on pourrait écouter les PPVs en français via la version en ligne, soit en direct, soit en différé. C’est ce qui restera à déterminer.

Voici comment sélectionner une autre langue que l'anglais sur le WWE Network crédit: capture d'image du WWE Network

Voici comment sélectionner une autre langue que l’anglais sur le WWE Network crédit: capture d’écran du WWE Network

Depuis les années 2000, les deux comparses ont vaqué à d’autres occupations. Brassard a travaillé comme acteur, entre autres dans des séries comme Sex and the City et Law & Order. Il y a deux ans, il commentait uniquement WrestleMania pour le WWE Network. Pour sa part, Raymond s’est bâti une carrière politique à Rawdon dans la région de Lanaudière, lui qui est présentement pro-maire de la ville.

Rougeau et Brassard vont commenter les 19 PPVs de la WWE pour le WWE Network, à l’intérieur même de l’aréna, comme on le voit depuis un certain temps avec des équipes de commentateurs de partout dans le monde. Pour Raymond, la passion de faire son métier ne l’a jamais laissé. D’ailleurs, il y a quelques années, il faisait partie de l’équipe de commentateurs aux commandes des émissions pilotes que la TOW avait produit pour RDS 2.

« J’étais très emballé quand la TOW m’a demandé de faire partie de leur projet. La flamme ne s’éteint pas. Je me souviens que l’adrénaline coulait dans mes veines le matin du tournage. »

Avec ses 13 ans d’expérience derrière le micro, Rougeau, maintenant âgé de 62 ans, est quatrième dans l’histoire du Québec, derrière seulement Guy Hauray, Édouard Carpentier et Marc Blondin. Et si ça n’avait été que de lui, il n’aurait jamais abandonné son poste.

« La passion a toujours été là. Il n’y avait simplement plus d’émissions francophones diffusées par la WWE. Je n’avais pas le choix de passer à autre chose. J’ai bien hâte d’y retourner. Commenter en français, traduire les entrevues, écouter ton régisseur qui te parle en anglais, c’est toute une gymnastique mentale de faire ce métier. Je me souviens qu’au début, j’en avais pour deux jours à m’en remettre. Maintenant, ça va me revenir assez vite. C’est comme la bicyclette, ça ne se perd pas. Ça va être une belle aventure », conclut Raymond.

Si vous désirez suivre Jean Brassard sur Facebook, vous pouvez le faire ici.

Resto-Bar
Cette chronique est une presentation du Resto-Bar Coin du Métro. Le Resto-Bar Coin du Métro, 10 719 Lajeunesse, l’endroit par excellence pour tous les événements sportifs tels que le hockey, le soccer, la boxe, la lutte et le football à Montréal! Vous pouvez aussi consulter leur page Facebook.

Bonne lutte à tous et à toutes!

Si vous avez des questions, des suggestions ou des commentaires, n’hésitez pas à communiquer avec moi au patric_laprade@lutte.quebec, sur ma page Facebook ou sur mon compte Twitter.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Le Poing: Mike Bailey, Pete Dunne, Young Bucks et un gros week-end à la WWE
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Le Poing: Survol de la division féminine avec le MITB et le Mae Young Classic