Suivez-nous sur Facebook
10/01/2021 | Chroniques

En attendant prochain dimanche: Croyez-vous à un retour de la lutte québécoise en 2021?

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
EN ATTENDANT DIMANCHE PROCHAIN: Pourquoi vous devriez vous intéresser à l'histoire de la lutte
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
En attendant dimanche prochain: LA LUTTE AU QUÉBEC À HUIS CLOS

82348717_960833317646373_2494842680001953792_o

Mathieu Bouchard Lapointe

Mathieu Bouchard Lapointe

Étant lutteur professionnel au Québec depuis presque 10 ans, cette pandémie qui plane depuis presqu’un an m’a privé de ce que j’aimais le plus faire… Lutter.

Évidemment, le milieu de la lutte n’est pas le seul à être affecté par ce qu’on vit actuellement. C’est visiblement loin d’être une priorité et avec raison. Cependant, c’est notre milieu à nous, c’est notre passion et notre aventure. L’année 2020 pour la lutte au Québec a été écourtée et n’aura duré que 3 mois environ. Pour beaucoup, on venait de perdre notre activité de la fin de semaine. On s’est tous retrouvés dans le même bateau et avons tous dû cesser de faire rugir les foules du Québec comme nous savons si bien le faire. Malgré tout, nous avons su nous retrousser les manches et innover. On a vu la naissance des spectacles à huis clos, de différents podcasts, émissions, vidéos innovateurs. Je n’ai pas envie de m’éterniser sur 2020, mais demeure que ça aura été une drôle d’année, on va se le dire…

Le retour en 2021?

Trêve de 2020, parlons maintenant de ce qui se présente devant nous… 2021 !!! Qu’est-ce que l’avenir nous réserve pour cette année en termes de lutte professionnel? Difficile de répondre vous allez me dire. Je suis tout à fait d’accord avec vous. On ne se mettra pas la tête dans le sable, ce n’est pas demain qu’on va remplir les salles de spectacles du Québec. Admettons que nous sommes optimistes, et que cette année, la lutte au Québec devant un public peut recommencer. Il va sans dire qu’il y aura des conditions, et à travers ces conditions, il y aura des changements. Difficile de les prévoir, mais il y en aura. Que ce soit au niveau des fans présents ou au niveau des artistes qui luttent sur le show. La lutte québécoise est grandissante certes, mais demeure fragile. Nous allons certainement devoir se serrer les coudes et s’entraider. Je crois fermement que nous devons nous encadrer et repartir la machine, qu’est la lutte québécoise, le moment venu.

Est-ce que les habitudes de vie des fans auront changé?

À plusieurs moments lors de l’émission « La prise de l’ours », mes co-animateurs et moi avons abordé ce sujet. Il est possible qu’on voit un changement parmi nos fans. Les habitudes de vie des gens auront changé. Certaines personnes qui venaient s’amuser lors des spectacles de lutte le samedi auront probablement trouvé d’autres passe-temps. De plus, je crois que certaines personnes resteront frileuses à l’idée de venir s’enfermer pendant 2 ou 3 heures dans une salle  avec des inconnus avec qui on partage un espace étroit, tout en criant et en postillonnant sur les lutteurs que l’on aime et que l’on déteste.  Il ne faut pas généraliser, mais il y aura certainement des mesures qui devront être mises en place et qui devront être respectées de tous pour permettre aux gens de pouvoir venir assister aux spectacles en toute sécurité.

Les lutteurs et lutteuses

Après presqu’un an d’inactivité, est-ce que les lutteurs du milieu sont prêts à un fameux retour? Je doute que tous les lutteurs et lutteuses du Québec aient gardé la forme et soient prêts à enfiler leurs bottes de lutte pour ainsi monter dans l’arène pendant 10 minutes. La lutte professionnelle est un divertissement sportif où l’on doit performer de manière très intense et ce, souvent pendant plusieurs jours d’affilée. Pour éviter les blessures et offrir une performance à la hauteur des attentes, notre corps doit être dégourdi et prêt aux différents chocs qu’il devra encaisser. Par respect pour les gens qui payent pour venir assister aux spectacles, mais également par respect pour nos collègues et amis lutteurs, la forme physique est primordiale. C’est en quelque sorte ainsi que nous verrons la différence entre un lutteur professionnel et un lutteur amateur.

Ce sont tous des questions difficiles à répondre. Seul l’avenir nous dira réellement qu’est-ce qui s’en vient pour 2021. Mais, il est temps de penser à un retour de la lutte québécoise. Nous sommes plus proches aujourd’hui que nous l’étions au mois de mars 2020. Et vous, vous y croyez?

 

Je vous invite à écouter La Prise De l’Ours ce mercredi, à 19h sur les ondes de CKAJ 92,5 FM ou au Ckaj.org.

Crédit Photo: Roxane Photographie

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
EN ATTENDANT DIMANCHE PROCHAIN: Pourquoi vous devriez vous intéresser à l'histoire de la lutte
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
En attendant dimanche prochain: LA LUTTE AU QUÉBEC À HUIS CLOS