Suivez-nous sur Facebook
12/07/2016 | Chroniques, Québec

Comiccon Montréal 2016 – Compte rendu du face à face Flair/Bischoff.

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Retour sur le futur - Est-ce possible d'avoir trop de lutte ?
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Gérant d'Estrade: À la veille de Money in the Bank

comic2

L’édition 2016 du Comiccon de Montréal est déjà derrière nous et je peux vous dire que c’était un week-end des plus mémorables. Parmi la multitude d’invités des différentes sphères geek de la programmation, deux en particulier ont retenus l’attention de votre humble serviteur. Je parle ici du “Nature Boy” Ric Flair et de “Easy-E” Eric Bischoff.

flair vs bischoff

Les amateurs de lutte avaient d’ailleurs le privilège de pouvoir assister à un fantastique panel où les deux vétérans ont répondus aux questions des fans qui assistaient à l’événement. La thématique se voulait être un face à face entre les deux mais on a senti bien vite que l’animosité qui autrefois pouvait se glisser dans leurs interactions avait laissé place à la complicité et la camaraderie. Jamais les deux n’ont exprimé de mécontentement envers l’autre; au contraire. Ils ont souvent vantés les mérites de l’un et l’autre pour les bons coups qu’ils ont accomplis par le passé.

1382-eric_bischoff-monday_nitro-pointing-smiling-wcw

Ils ont par ailleurs discuté de la fameuse altercation qu’ils avaient eu lors d’un gala de la WWE où Flair avait frappé Bischoff. Eric nous à expliqué que jadis, il n’était pas des plus accommodants pour les lutteurs lorsque celui-ci mettais le focus sur les buts qu’il souhaitait atteindre. Il n’est pas du tout surprit que Ric est fini par en avoir assez et que le bouchon finisse par sauter. L’environnement stressant dans lequel ils évoluent est aussi un facteur majeur de la condition mentale dans laquelle ils se retrouvent.

Eric a aussi expliqué que le train de vie qu’ils mènent est si intense que parfois il se réveillait en ne sachant plus dans quelle ville il se trouvait. C’est pour cette raison qu’il est parfois difficile pour eux de se rappeler d’une soirée en particulier parce que c’est souvent une parmi tant d’autres. Ce n’est pas facile la vie sur la route !

Ric-Flair

Ric a enchainé les histoires coquasses de son très historique passé allant de sa victoire contre Harley Race qui restera sa victoire de championnat mondial préféré, à sa rivalité constante avec Hulk Hogan. Il a aussi parlé de sa fille Charlotte qui obtient un grand succès à la WWE et s’est exprimé sur la manière dont s’est déroulé son parcours au Japon.

Pour finir nous avons eu droit à la vision du produit actuel d’Eric Bischoff et la confirmation qu’on ne le verra pas de si tôt dans un ring de la WWE. Mais vous savez ce qu’on dit: “Ne jamais dire jamais”.

20160709_193313_HDR

Excellente conférence qui aurait sans doute pu durer le double du temps tellement les deux avaient de choses à dire. Lorsque j’ai parlé à Eric le lendemain, il me disait à quel point il avait eu du plaisir à partager avec nous et à quel point il avait trouvé les fans respectueux.

Chic type ce cher Bischoff.

20160710_135542_HDR

Pour ce qui est du reste de la convention, je dois dire que c’est mon édition favorite depuis un bon moment. J’ai pu assister aux conférences de Eliza Dushku, Vic Mignogna, Tom Felton et Robin Lord Taylor. Tous étaient plus intéressants les uns que les autres. L’espace est encore mieux aménagé d’années en années. Les cosplays sont toujours aussi beaux et les attractions ne nous laissent pas un moment de répis.  J’ai eu beaucoup de plaisir encore cette fois et j’espère que vous aussi.

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Retour sur le futur - Est-ce possible d'avoir trop de lutte ?
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Gérant d'Estrade: À la veille de Money in the Bank