Suivez-nous sur Facebook
29/12/2019 | Chroniques

Channing Decker et le Québec, une belle histoire d’amour!

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Mike Bailey voit encore plus grand
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Ça va cogner à Bécancour!

65054846_2262002867382688_6608002593023066112_n

Samedi 14 décembre, Sorel-Tracy. À quelques heures de son combat “triple menace” contre Aiden Prince et le champion Ironman de la XZW, Kevin Blanchard, Channing Decker affiche une mine très souriante. En coulisses, il discute avec plusieurs collègues, tout en se préparant pour cet important affrontement.

Quelques heures plus tard, Decker remporte le match qui a littéralement soulevé la foule. Et plus que jamais, Decker rayonne de joie, avec en prime sa première ceinture remportée en sol québécois.

Durant son entrevue pour Lutte.Québec, celui qui fait partie incontestablement des meilleurs lutteurs au Canada a avoué à quelques reprises qu’il adore le Québec. On a d’ailleurs vu lutter Decker entre autres à la NPSW, à la IWS, à la AEW, à LLDC (avec le célébre Gabbo Gang) et à la XZW.

“Durant mes études en Ontario, j’ai pu apprendre réellement à parler le français et je fais des efforts pour échanger quelques mots dans cette langue avec les fans québécois, qui semblent m’avoir adopté”, confie Channing Decker.

Ce dernier affirme d’ailleurs être toujours bien accueilli à la XZW, avec en tête Jason Petitclerc.

” C’est la troisième fois que je lutte pour cette fédération et c’est toujours avec un grand plaisir. Il y a ici une belle ambiance et les fans sont très enthousiastes!”, déclare celui qui a d’ailleurs animé un séminaire en avril à Sorel-Tracy.

Promoteur et cofondateur de la fédération Greektown à Toronto, Decker aime bien partager sa passion pour le ring à travers le pays. Il lutte depuis sept ans dans de nombreuses compagnies dont Destiny et UCW Pro Wrestling.

Après avoir connu du succès avec Trent Gibson en tant que membre du duo Fraternity, Decker poursuit actuellement une carrière en solo très intéressante. Il a d’ailleurs choisi de privilégier encore plus le “hardcore wrestling”, ce qui lui a permis notamment d’affronter Tommy Dreamer, Tajiri et Sabu, trois légendes de la ECW.

Et du 2 au 13 janvier, “The White Bronco” participera à plusieurs événements de Big Japan Pro Wrestling.

“C’est une très belle occasion pour moi de dépasser mes limites et démontrer mon talent sur le plan international. C’est très excitant!”, lance-t-il.

Decker affirme d’ailleurs que l’année 2020 pourrait être l’occasion de franchir d’autres étapes dans sa carrière déjà florissante.

“Si une compagnie de lutte américaine majeure décide de me faire confiance, tant mieux. Je suis prêt à relever de nouveaux défis!”, conclut-il.

decker-sorel-A

channing-decker-xzw

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Mike Bailey voit encore plus grand
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
Ça va cogner à Bécancour!