Suivez-nous sur Facebook
20/01/2020 | Chroniques

Bask in his glory

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Le géant de fer
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
La carte cachée de la WWE ?

keith lee

L’année 2019 a été déterminante dans le monde de la lutte, particulièrement à NXT.  La troisième branche de la WWE a connu de forts moments, propulsant la division jaune à de nouveaux sommets. Certains diront même que NXT offre un meilleur spectacle que Monday Night Raw et SmackDown Live. 

ll faut d’abord admettre que le parcours n’a pas toujours été facile. La compétition directe avec la All Elite Wrestling (AEW), qui diffuse également le mercredi soir, a forcé la main des dirigeants de la WWE. En poste depuis quelques années, Triple H a guidé ses jeunes poulains de brillante façon et les amateurs de lutte en bénéficient par la diversité offerte. 

L’année 2020 à peine commencée qu’on stipule déjà sur qui seront les prochaines grandes vedettes pour les prochains mois. Les possibilités sont immenses, sachant que le roster de NXT déborde de talent. Et d’autres risquent de s’ajouter plus que l’année va avancer. Si j’étais vous par contre, je gagerais un p’tit deux sur The Limitless, Keith Lee. Quel parcours il a connu et la suite s’annonce autant excitante! 

Je dois être honnête avec vous, et je ne suis possiblement pas le seul, mais je suis tombé en amour avec Keith Lee. Oui, j’ai une admiration infinie pour les luchadors (Allo Rey Mysterio), mais dès les premiers instants, je savais que la WWE avait trouvé un trésor caché. 

Non seulement il est un gros bonhomme (6’2 – 320 livres), ce qui remplit déjà la moitié des critères de la compagnie, il bouge comme un cruiserweight dans le ring. Un mélange de force brute et d’habiletés athlétiques. C’est complètement hallucinant! 

DÉTERMINATION INFATIGABLE

Atteindre la WWE représente le rêve ultime de nombreux lutteurs. Tous ont grandi avec la compagnie la plus importante dans le monde de la lutte. Le chemin pour y atteindre peut comprendre quelques détours.

Âgé de 35 ans, Keith Lee a longtemps été un vétéran sur la scène indépendante. Depuis 2005 qu’il parcourt le globe afin de démontrer son savoir-faire. En 2018, il a reçu l’appel qu’il attendait depuis longtemps, celui de la WWE. 

La compagnie le surveillait déjà depuis un bon bout de temps. Lee a obtenu son premier essai avec la WWE en 2008, sans toutefois mériter un contrat. Trois ans plus tard, en 2011, il décroche une deuxième chance de se faire valoir. Après quelques petites apparitions ici et là, les dirigeants ne sont pas encore convaincus par le travail de Lee. 

Les étoiles semblent être alignées pour l’américain. En 2013, la WWE ouvre le Performance Center en Floride pour bâtir les prochaines générations de lutteurs. Lee a été l’un des premiers invités. Après deux essais non fructueux, il compte bien sauter sur l’occasion et finalement attraper un premier contrat avec la fédération. Comme le dicton le dit si bien ; jamais deux sans trois, la malchance continue de s’acharner sur lui et il quitte après quelques jours… À trois reprises, il s’est fait refuser par la plus grosse compagnie de lutte dans le monde entier… Que devait-il faire pour hériter de ce fameux premier contrat? 

À ce moment, il commence à se poser des questions concernant son avenir dans le monde de la lutte… En entrevue avec Corey Graves pour After The Bell, Keith Lee a mentionné s’être posé quelques questions concernant son avenir dans le monde de lutte, même à quitter le ring… Des conversations avec le regretté Dusty Rhodes et William Regal à cette époque ont touché Lee de façon significative. À la suite des précieux conseils de deux légendes, il est retourné sur la route, motivation acquise, afin de se prouver à lui-même et au monde entier. 

La patience est une vertu comme on dit. Ce dicton s’applique très bien à Keith Lee. Cinq ans après sa dernière apparition à la WWE, ces derniers le rappellent. Et cette fois-ci, il s’agit d’une bonne nouvelle. Lee devient l’une des neuf nouvelles recrues de la WWE pour l’année 2018. La nouvelle a été confirmée lorsqu’il a apparu à l’écran lors de l’événement TakeOver Chicago de la même année. L’aboutissement d’un rêve ultime s’ouvrait maintenant devant lui. 

GRAVIR LES ÉCHELONS

Malgré sa notoriété acquise sur les circuits indépendants, la WWE a jugé d’être patiente avec le cas de Keith Lee. Ça a pris un certain temps avant qu’on ne puisse le voir dans le ring. Il y a à peine quelques mois, il était encore méconnu des amateurs. Aujourd’hui, il s’attire tous les éloges. 

Quand la première opportunité s’est présentée, my god qu’il a sauté dessus à pieds joints. Il a croisé le fer avec un autre nouveau venu, Dominic Dijakovic, dans une rivalité des plus intenses et intéressantes. Imaginez voir deux bonhommes avoisinant les 300 livres et performant des manoeuvres à haut risques comme si de rien n’était! Tout simplement incroyable! 

Cette rivalité a ouvert les yeux à bien des gens sur le potentiel de Keith Lee. L’ascension vers les plus hauts sommets a commencé depuis pour The Limitless. Peu à peu, il apparaissait de plus en plus dans nos téléviseurs le mercredi soir.

Le point culminant aura été Survivor Series, l’un des galas les plus prestigieux de la WWE. Pour la première fois de l’histoire de cet événement, une bataille a été déclenchée pour prouver la supériorité absolue ; Monday Night Raw vs SmackDown Live vs NXT. Menée par une main de maître en la personne de Triple H, la branche jaune a lessivé ses adversaires de façon spectaculaire. La performance de NXT n’a laissé personne indifférent et les vedettes montantes ont eu leurs mots à dire dans la victoire. 

Rhea Ripley est maintenant la championne à NXT à la suite de deux démonstrations magistrales de son talent (War Games et Survivor Series)  ; Shayna Baszler serait sur le point de faire ses débuts officiels dans les grandes ligues (peut-être au Royal Rumble…) ; Undisputed Era a encore plus de contrôle et l’histoire de Keith Lee s’écrit à la vitesse grand V. 

Lee s’est retrouvé parmi les deux survivants du traditionnel combat 5 contre 5 par élimination. Seul Roman Reigns de SmackDown était son dernier obstacle. Malgré une bonne opposition, le représentant de NXT a dû s’avouer vaincu devant The Big Dog. Au-delà de la défaite de son équipe, Lee a gagné le respect des partisans et de ses collègues. 

Armé de motivation, il est revenu à NXT encore plus dangereux. Il est un monstre dans le ring par son physique imposant et ses habiletés athlétiques qui dépassent l’imaginaire. En plus d’être excellent au micro. La suite de son récit sera une suite de péripéties des plus incroyables l’une après l’autre. 

Son prochain défi sera notamment de détrôner Roderick Strong de son titre nord-américain au prochain TakeOver. Dénouement heureux ou triste pour The Limitless?

RÉAGISSEZ CI-DESSOUS

commentaire(s)

LIRE L'ARTICLE PRÉCÉDENT
Le géant de fer
LIRE L'ARTICLE SUIVANT
La carte cachée de la WWE ?